Shapes a9763ee5351a74f4abf8ae6b739907b61bbbc5d4a1ea9d9c7abb3dba67c0c203

fermer

Mid yiogxxrie

Petite anthologie du péché

le 03 octobre 2014

Petit travail anthologique sans prétention sur un sujet que je connais bien: le péché. Par Zyp, ex-pécheur

Ce matin j'ai ressenti le besoin impérieux de laisser derrière moi une trace pastorale, un peu comme Alexandre son Empire, Léonard de Vinci sa Joconde ou Einstein sa théorie de la relativité. Pour ce faire, j'ai choisi un sujet que je connais bien: le péché. Je me propose donc de livrer à mes contemporains une anthologie du péché, document qui dénoncera sans ambages les turpitudes et les séductions du plus grand des fléaux de l'humanité.

Voici donc la somme de mes considérations.

Dans la société, le péché c'est :

• pour un non chrétien: dépassé

• pour un chrétien: les non chrétiens

• pour un vieux: les jeunes

• pour les jeunes: rien.

Dans la vie d'Église, le péché c'est :

• ne pas aller au culte le dimanche

Remarque : Par la longueur et la richesse discutable de leurs prêches, certains pasteurs nous poussent à pécher.

• dire du mal du pasteur

Remarque : Ce péché est à relativiser car certains pasteurs, par la longueur et la richesse discutable de leurs prêches, nous poussent à pécher. Ils sont donc critiquables. Ce qui nous amène au paradoxe suivant: ne pas critiquer un pasteur critiquable équivaut à un péché.

• les autres

Précision : Dans la catégorie les autres sont inclus, non pas les frères, ceux qui pensent comme moi, mais tous les autres, ceux qui, pour des raisons qui leur sont propres et dont ils auront à rendre compte un jour, ont jugé bon de penser autrement que nous (nous = moi + les frères). Dans la catégorie « les autres », se méfier particulièrement de tous ceux qui fréquentent des mouvements ou Églises finissant par « ique », « isme » « iste » « ite », etc.

• ceux qui font des choses qu'on n'a jamais faites

Précision : Dans cette catégorie il y a malheureusement beaucoup de jeunes. Heureusement dans la plupart des cas ce défaut se corrige avec l'âge.

Axiome : Plus un jeune est âgé, moins il est jeune. Moins un jeune est jeune plus il a tendance à moins faire des choses qu'on n'a jamais faites et à faire des choses que l'on a toujours faites.

Conséquence : Moins un jeune est jeune, moins il est pécheur.

• les chrétiens papillons

Remarque : Certains chrétiens se croient obligés de courir d'une Église à l'autre sans jamais se fixer nulle part. Ils affaiblissent ainsi le corps de Christ et coûtent très cher à l'Église en changements d'adresses incessants.

Remarque bis : Certains pasteurs, dont la longueur de la prédication est inversement proportionnelle à la profondeur de leur message, favorisent ce genre de migration ecclésiastique.

• ne pas faire les choses comme les autres

Remarque pour les chrétiens papillons : Ce péché exige une bonne connaissance du milieu dans lequel on se trouve. Dans certaines Églises, c'est un péché que de lever les mains pendant la louange, dans d'autres Églises, c'est la louange qui est un péché ; dans d'autres encore, ne pas sauter à pieds joints pendant la louange suffit à nous éliminer d'office de la liste des candidats pour le poste d'anciens.

• ne pas donner à la collecte

Remarque pour les chrétiens papillons : Ceci est une constante dans toute Église digne de ce nom. Même si tout passe ici-bas, la collecte, elle, demeure.

• l'imperfection

Remarque : Il est plus facile de ne rien faire parfaitement, que de faire quelque chose imparfaitement. Proposition de corollaire paradoxal : faire quelque chose imparfaitement, même pour la gloire de Dieu, serait un plus grand péché que de ne rien faire parfaitement.

Dans la vie de famille, le péché c'est :

• désobéir à ses parents

Axiome : le terme «parents» désigne l'entité biologique constituée par le père et la mère ; mais l'on comprendra ici sa dimension spirituelle et ecclésiale à savoir : l'autorité du père augmentée de la soumission de la mère.

• le sexe

Paradoxe : Les enfants, bien qu'étant la conséquence du sexe, sont pourtant considérés, jusqu'à leur adolescence, comme une bénédiction divine.

• passer la tondeuse le dimanche

Remarque : Certains serviteurs de Dieu, par la vacuité et l'abondance de leurs propos, encouragent certains chrétiens à passer la tondeuse le dimanche.

Remarque bis : Le programme de certaines Églises est tellement chargé que le seul temps libre restant est le dimanche matin. Dans ces deux cas on peut considérer que passer la tondeuse est un « petit » péché facilement pardonnable.

• passer la tondeuse le dimanche (bis)

Si un chrétien habite à côté d'un frère dans la foi (moi par exemple) dont le pasteur n'a vraiment pas reçu le don de prédication, passer la tondeuse le dimanche matin avant 11h 30 doit être considéré comme un péché mortel.

• demander à son mari de passer l'aspirateur

Remarque : Il peut arriver que certains époux dans un élan de tendresse inconsidéré, proposent à leur épouse de passer l'aspirateur à leur place. Mais il est inconcevable que l'inverse se produise. L'ordre naturel voulu par Dieu doit être préservé.

Conclusion provisoire

Le péché intéresse énormément les chrétiens, alimente la plupart de leurs conversations et sert de base aux prédications de bien des pasteurs, même de ceux dont il est notoire qu'ils ont échoué lamentablement à l'examen d'homilétique. Par contre, et paradoxalement, le péché ne semble pas beaucoup passionner le Seigneur puisque son plus grand souci semble être d'avoir tout fait pour nous en débarrasser définitivement.

Loading

Loader 83d714fa17ddf39390588a7f459657aa83ab8428cd2ffd1c1a3a0d933b6b2d76